3 conseils pour encaisser vos clients plus rapidement

photo d'une peinture

01/10/2019

photo d'une peinture



Vous ne souhaitez plus être la banque de vos clients ? De plus en plus de sociétés sont confrontées aux retards de paiement et le délai moyen de règlement client est, en pratique, deux fois supérieur au délai, couramment pratiqué, de 30 jours.

Alors, comment agir efficacement sur ses impayés sans perdre ses clients ?

Matys, logiciels de recouvrement permet de structurer la démarche et d’optimiser le recouvrement des créances client et, ainsi, de réduire fortement le crédit client en encaissant le chiffre d’affaires.

Matys permettra aux utilisateurs de :

1 – Ne laisser aucune place à l’improvisation

Selon le secteur d’activités de votre entreprise, le poste Client pèse en moyenne 30% de l’actif de votre bilan.

A ce titre, il est de la survie de votre entreprise de ne pas le sous-estimer en structurant votre plan d’actions et en fournissant à vos équipes des outils et méthodes de gestion rigoureuses.

Les « Credit Manager » ont pour habitude de dire : « Un seul impayé client peut causer le dépôt de bilan d’une entreprise ».

Lorsque que l’on parle de sécurisation de la relation financière avec ses clients, la comptabilité, souvent en charge de ces questions dans l’entreprise, pense avant tout au renseignement commercial et à la gestion des risques client avant l’ouverture d’un compte. Autrement dit, elle a pour habitude de se demander : quelle est la solidité financière de mon futur client ? Est-il coutumier des retards de paiement ? Qui sont ses dirigeants ?

2 – Structurer, préparer et organiser ses relances

Mais ce processus de gestion des risques pour bien connaitre ses clients actuels et futurs est nécessaire mais pas suffisant pour réguler ses encours et maitriser ses retards. D’où l’intérêt pour gagner en productivité et en efficacité de donner à son équipe les outils pour structurer ses actions : Alternance courrier-téléphone, prévention, calendrier et ton à employer pour chaque niveau, segmentation par typologie de clients…

C’est dans cet objectif structurel que des experts en crédit management ont participé à l’élaboration de Matys, logiciel du poste client complet dédiés à la gestion des, recouvrements clients, résolutions de litiges et des indicateurs de pilotage adaptés. Cette nécessité de devoir s’équiper est d’autant plus vraie lorsque le portefeuille de clients est volumineux.

3 – Impliquer et associer ses commerciaux aux objectifs

Or, quoi de mieux pour sécuriser la Relation Financière Client et prioriser les rentrées de cash que de sensibiliser et impliquer les équipes commerciales. Ne sont-elles pas les mieux à même pour comprendre et résoudre rapidement les causes d’un litige ou encore sentir une éventuelle dégradation de la solvabilité d’un client ?

Là encore, les logiciels dédiés à la gestion des recouvrements, risques et litiges clients proposent, pour les plus complets d’entre eux, aux gestionnaires et aux équipes financières la possibilité de collaborer en temps réel avec les commerciaux sur leurs portefeuilles clients associés et les litiges ouverts.

Cette collaboration est également accentuée par un affichage personnalisé et vulgarisé des données adaptées au profil d’utilisateur opérationnel et non financier

Le logiciel de recouvrement créances clients Matys permet de mettre en place, une prévention risque client, une personnalisation de la relance par profil client, d’optimiser la résolution de litige et de placer l’humain au centre du processus de relance pour une meilleur trésorerie.

Retards de paiement clients ? Creansoft vous présente Matys, le logiciel de recouvrement de créances.

FY : L’encours clients est, paradoxalement, la donnée financière qui pénalise la trésorerie des entreprises. Vos clients ne sont pas de mauvais payeurs, mais les […]

Lire l'article
Le logo de Matys et celui de Finyear qui est l'image de mise en avant de l'article

Interview – Gestion du Poste Client : Creansoft à l’heure de la co-expertise.

L’encours clients est, paradoxalement, la donnée financière qui pénalise la trésorerie des entreprises. Pourtant tous les clients ne sont pas de mauvais payeurs ni […]

Lire l'article
 qui est l'image de mise en avant de l'article